Découvrez les destinations pour ceux qui aiment voyager en camping-car

Voyager en camping-car est quelque chose qui vous attire beaucoup mais que vous n’avez pas encore eu l’occasion d’essayer pour de vrai. Aujourd’hui sur le blog on accueille une famille voyageuse, une famille comme vous mais qui parcourt le monde en camping-car, mais pas avec un simple camping-car, avec un camping-car spécial. Ce sont Roberto, Maddalena. La lecture de leurs mots vous a émus. Cette petite voix dans la tête “vous aussi, essayez” crie un peu plus fort aujourd’hui.

Les 5 destinations pour ceux qui aiment voyager en camping-car

Les Italiens préfèrent leur propre pays. Seul un tiers des personnes qui aiment voyager en camping-car franchissent la frontière. Pour aller à : France, Croatie, Espagne, Slovénie et Autriche. C’est ce que vous avez lu dans un article sur les camping-cars publié sur l’édition en ligne d’Io Donna le 9 juin de l’année dernière. En fait, la destination préférée de nombreux Italiens est justement l’Italie magique. Vous l’avez immédiatement remarqué en voyageant à bord de votre monospace Fiat 238 “Ermanno”, d’abord dans les Pouilles (été 2015), puis à Cadore (hiver 2016) et enfin à Naples (printemps 2016). Partout vous avez rencontré des voyageurs qui, comme vous, à bord d’un vieux Westfalia ou peut-être d’un nouveau camping-car bien poli, avaient choisi le voyage “sur la route” pour découvrir le Bel Paese et ses merveilleuses destinations. Rien d’étonnant à cela : l’Italie est un paradis pour des vacances en plein air, avec une variété de paysages allant des collines de Bologne aux plages désertes du Sulcis. Jetons un coup d’œil à votre sélection personnelle des meilleures destinations pour ceux qui aiment voyager en camping-car ou en minivan, en partant de l’Italie et en regardant ensuite à l’étranger, sans avoir à parcourir de nombreux kilomètres.

Pouilles : le baptême de chaque campeur

La première destination qui vient à l’esprit quand on parle de voyager en camping-car ou en minibus est les Pouilles, une région qui, ces dernières années, a beaucoup investi dans le tourisme, améliorant l’offre en termes d’installations et de services. Votre voyage dans les Pouilles vous a amenés à découvrir l’une des régions les plus suggestives, la vallée d’Itria, entre les provinces de Brindisi et de Tarente. On y trouve, entre autres, de charmantes villes comme Locorotondo, Cisternino, Martina Franca et Alberobello, faciles à visiter en une journée, même avec de jeunes enfants. Non loin de là, il n’y a pas une mais deux mers, la mer Adriatique et la mer Ionienne, avec des dizaines d’endroits à découvrir, comme Castellaneta Marina, Lido Silvana, Torretta Mare, ou, du côté Adriatique, Torre Canne, Costa Merlata, Torre Guaceto et bien d’autres. Un choix vraiment infini et un climat merveilleux pendant la majeure partie de l’année. En bref : le baptême idéal pour tout campeur débutant.

Naples et la campagne : des vacances dans la nature

Pour les campeurs qui souhaitent rester en Italie et qui ont déjà vu les Pouilles, on recommande de se rendre en Campanie, et plus particulièrement dans la ville de Naples. Vous y avez récemment passé une semaine, à l’une des meilleures périodes de l’année, le printemps, lorsque les températures sont douces et que les touristes sont encore peu nombreux. Vous avez établi votre base dans l’excellent camping Vulcano Solfatara et de là vous vous êtes déplacés pour visiter la ville ou pour des excursions dans la région. La force de Naples réside dans le mélange des attractions de la région : un centre historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, aux côtés des sites archéologiques de Pompéi et d’Herculanum, le parc naturel du Vésuve, Posillipo et Marechiaro, les lacs Avernus et Lucrino, sans oublier l’extraordinaire côte amalfitaine, fierté de la Campanie et de l’Italie. Qui pensez-vous, est-ce suffisant ?

Cadore : la montagne en dehors des schémas habituels

Beaucoup d’entre vous connaissent le Tyrol du Sud, Alta Badia, ou peut-être Alagna et Valsesia. Mais qui peut dire qu’il a visité Cadore avec une certaine attention ? Cette région au nord de la Vénétie, qui manque peut-être un peu de promotion touristique, offre en fait beaucoup à ceux qui aiment voyager sur quatre roues et au-delà. Plusieurs campings vous permettent de passer quelques jours au pied des Dolomites de Belluno, entourés de sommets enneigés ou, en été, de prairies en fleurs. Outre les nombreuses pistes de ski, on vous signale la réserve d’État de Somadida, le lac de Santa Caterina (Auronzo di Cadore) et le petit bijou qu’est Misurina, où la qualité de l’air semble être parmi les meilleures d’Italie. Si cela vous intéresse, la Grande Strada delle Dolomiti (Grande route des Dolomites) passe par ces régions, un must pour les amateurs de panoramas et de conduite lente.

Carinthie : la destination idéale pour les bébés

La plupart des articles sur la Carinthie concernent les familles et les enfants. En effet, la Carinthie, région du sud de l’Autriche limitrophe de l’Italie, est une véritable Mecque pour les longues vacances ou les escapades de week-end en camping-car, minivan, caravane ou tente, en compagnie de votre partenaire et de vos enfants adorés. Guidés par Ermanno, vous avez eu un avant-goût de cette destination enchanteresse récemment lorsque vous êtes passés par Villach, une ville de taille moyenne entourée de pistes cyclables et de sentiers de randonnée. Tout autour se trouve un monde de lacs, de montagnes et d’attractions incontournables pour les enfants. Quelques exemples ? Cherchez Minimundus, le parc à thème qui reproduit le monde entier en miniature !

Slovénie : châteaux, lacs, villes et forêts

Le cœur vert de l’Europe. C’est ainsi que se définit la Slovénie, un petit pays riche en beauté naturelle, en villes, en forteresses, en monastères, avec des routes en état plus que satisfaisant, des gens courtois et hospitaliers, des prix abordables et une nourriture authentique. Visiter la Slovénie en camping-car ou en minivan, signifie être immergé dans une réalité bucolique, ou presque : vallées verdoyantes, maisons typiques avec leur potager à côté, rivières où les enfants se baignent (une scène que l’on voyait aussi en Italie il y a encore 30-40 ans). Pour ceux qui aiment la nature et les grands espaces et qui ne veulent pas conduire trop loin, la Slovénie est sans doute le meilleur choix. Tout ce que vous avez à faire est de régler votre GPS !