Tout savoir sur les 13 conseils pour économiser de l’argent en voyage

Il y a certes une façon dont il est possible de voyager en dormant gratuitement, mais si cela semble une tâche presque impossible, sachez que partir sans devoir nécessairement dépenser une fortune est simple. Vous ne vous lassez jamais de le répéter : voyager est l’un des grands plaisirs de la vie, dont vous pouvez profiter même sans vider votre portefeuille. Voici quelques conseils pratiques pour réduire les dépenses : il suffit d’un peu de patience et de créativité pour profiter au maximum de l’expérience avec un budget minimum.

1. Voyage en basse saison

Vous pourriez économiser des centaines d’euros sur les billets d’avion. Tenez-en compte si votre travail vous le permet et si la destination que vous choisissez bénéficie d’un climat plus ou moins favorable tout au long de l’année. Même si ce n’est pas le cas, rappelez-vous que chaque saison a ses avantages et ses inconvénients : pendant la saison des pluies, par exemple, il y a des orages, mais il ne pleut que quelques heures par jour et la végétation est plus verte et plus luxuriante. 

2. Réservez à l’avance

Ceux qui ne peuvent s’offrir des vacances que pendant les périodes les plus chargées de l’été et de l’hiver doivent essayer de réserver plusieurs mois à l’avance, voire un an à l’avance.

3. Voler pendant la semaine

La plupart des gens préfèrent prendre l’avion pendant le week-end, c’est pourquoi les vols en milieu de semaine coûtent souvent moins cher. Si vous prenez l’avion un mercredi, par exemple, vous pouvez économiser beaucoup d’argent.

4. Envisager un arrêt

D’accord, les vols à arrêts multiples sont souvent peu pratiques. Mais s’ils vous font ” perdre ” un peu de temps, l’argent économisé en vaut probablement la peine !

5. Repas de bricolage

Recherchez les hôtels qui proposent des cuisinettes afin que vous puissiez acheter des aliments bon marché au supermarché et cuisiner vous-même. Lorsque cette option n’est pas possible, la street food est la meilleure option : les étals et les kiosques dans la rue, en plus d’être un délicieux moyen de découvrir la gastronomie locale, sont super bon marché. Évitez les principales zones touristiques et les pics où la file d’attente des “locaux” est plus longue.

6. Attractions gratuites

Qui a dit que pour visiter les plus beaux endroits, il faut payer. Les musées nationaux sont souvent gratuits, et les marchés, les centres historiques, les parcs, les places, les églises, les plages sont des lieux incontournables où vous pouvez entrer en contact avec les gens et la culture du lieu, sans payer un euro. N’oubliez pas l’art de rue, qui, si vous gardez les yeux ouverts, peut être trouvé dans les endroits les plus inattendus.

7. Appartement, auberge ou camping

Une bonne alternative aux hôtels est de louer un appartement, ce qui est une excellente option, surtout pour les longs séjours, car le coût de la location est généralement inférieur à celui d’une chambre d’hôtel ; allez-y, regardez et voyez par vous-même.

L’auberge de jeunesse est sans doute l’une des solutions les moins chères : les lits coûtent quelques euros, surtout s’ils sont dans un dortoir, et le manque de confort est compensé par une atmosphère amusante et informelle, parfaite pour faire connaissance. Recherchez les plus sûrs et les plus propres sur le web ou demandez à quelqu’un qui est déjà passé par là. Le camping est une bonne idée si vous voulez être hors de la ville, à la plage ou en randonnée, et dans de nombreux pays, il peut être (presque) totalement gratuit.

8. Utiliser les transports publics

Surtout dans les grandes villes, les bus et les métros sont efficaces et capillaires. Obtenez un plan des lignes, achetez une carte journalière ou hebdomadaire et commencez à explorer. Même pour les trains, vous pouvez trouver de bonnes affaires sur les billets de saison et la route est pittoresque, calme et rapide.

9. Louer un moyen de transport

Si les transports publics sont médiocres ou ne vous donnent pas la liberté d’aller où vous voulez, louez une voiture (particulièrement recommandé là où l’essence est bon marché). Comme pour les appartements, le coût est moindre si vous prévoyez de rester au même endroit pendant un certain temps. Assurez-vous simplement de connaître les règles écrites (et non écrites) du code de la route.

10. Vie nocturne à bas prix

L’Espagne fixe la norme : au lieu de dépenser dans les clubs où les cocktails sont généralement chers, achetez une boisson au supermarché/boisson et buvez avant de sortir ou improvisez un “botellón” dans la rue (attention car ce n’est pas toujours autorisé !). Essayez ensuite d’intégrer des nuits étudiantes ou gratuites, laissez votre carte de crédit à la maison et ne sortez qu’avec (un peu) d’argent liquide, compté. Tard le soir, vous savez, c’est facile d’oublier son budget.

11. Planifier votre itinéraire

Quel que soit le mode de transport choisi, vous pouvez économiser de l’argent en créant un itinéraire détaillé. En ayant une idée précise des distances et des correspondances, vous serez en mesure de concentrer les visites des attractions voisines le même jour, par exemple, au lieu d’errer dans la ville en perdant du temps et de l’argent.

12. Dépoussiérer votre carnet d’adresses

Essayez de tirer le meilleur parti des contacts que vous avez dans une destination, même si vous ne connaissez pas très bien ces personnes. Peut-être seront-ils heureux de vous montrer où ils vivent et de vous donner un coup de main. En tout cas, ça ne fait pas de mal d’essayer (toujours sans paraître trop intrusif).

13. Se partager

Cherchez quelqu’un qui va au même endroit, partagez le prix du taxi, négociez un meilleur prix pour une excursion. Le partage est ce qui vous permettra d’économiser de l’argent en de nombreuses occasions. Et dans tous les cas, vous avez peut-être trouvé un ami. ….